Quimper - Restaurant. De Präis-Gewënner Ti-Coz Hostel

[Social_share_button]


Valérie et Jean-Christophe Despinasse, le chef de l’auberge Ti-Coz, viennent d’être primés pour leur carte des vins.
Valérie et Jean-Christophe Despinasse, le chef de l’auberge Ti-Coz, viennent d’être primés pour leur carte des vins.




Deux ans après avoir investi dans la rénovation du restaurant, Jean-Christophe et Valérie Despinasse viennent d’être primés pour leur carte des vins. La récompense de 22 années de travail.

Comme ses légumes produits chez un petit maraîcher bio proche de son restaurant, Jean-Christophe Despinasse trouve son bonheur dans les petits vignobles aux vins qu’il qualifie de « propres ». Bib gourmand au guide Michelin, le chef de l’auberge Ti-Coz vient d’être retenu parmi les cent plus belles cartes de vins de France. Il est l’unique lauréat du concours pour le Finistère.
Un prix remis il y a quelques jours à Paris par le sommelier Philippe Faure-Brac. « Un de mes maîtres et guides avec Olivier Poussier », souligne le restaurateur quimpérois diplômé d’œnologie. Une profession de sommelier exercée dans plusieurs restaurants étoilés de la capitale, avant son installation en 1997 à Quimper.


Bib gourmand

Depuis plus de vingt ans, le chef propose une cuisine de goût qu’il qualifie de sincère et sans extravagance. Une cuisine primée parmi les 400 meilleures tables de France pour son rapport qualité prix. Le succès rencontré ces dernières années avait conduit le couple à investir près de 270 000 € dans la rénovation de l’auberge il y a deux ans. Un nouvel écrin bien accueilli. « L’augmentation du chiffre d’affaires nous a conduits à réaliser une embauche en salle », explique Jean-Christophe Despinasse. Il porte à six le nombre total d’emplois de la petite entreprise familiale, voire sept au plus fort de l’activité ; l’été et au début de l’hiver.
Une belle récompense pour le chef originaire du sud-ouest au parcours professionnel né dans les pas d’un père boucher, avant de s’affirmer dans les cuisines de restaurants gastronomiques.


500 Referenzen

Au bord de la route départementale qui relie Quimper à Briec, la cave de l’auberge est à l’image de sa cuisine. À la fois créative, généreuse et reflet de productions respectueuses de l’environnement. Le fruit, là encore, d’un long travail. La fierté du chef est à la fois de bénéficier de la confiance de vignobles de référence et de ne jamais cesser de chercher des nouveautés. « Les dégustations, nous les pratiquons tout au long de l’année », témoigne Jean-Christophe Despinasse. « On aime conseiller les gens », précise-t-il associant son épouse Valérie, convertie à l’œnologie.
Une carte de plus de 500 références primée pour sa qualité. Comme sa cuisine, le chef de l’auberge Ti-Coz l’a voulue accessible à tous les budgets, fidèle à son esprit de partage.

Dësen Artikel erschéngt éischter https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/restaurant-l-auberge-ti-coz-primee-17-03-2019-12233771.php