Kanada - Studenten Across Canada Gitt Voice fir de Planet ze retten

[Social_share_button]

Des centaines de jeunes convergent vers la colline parlementaire à Ottawa avec leurs pancartes scandant des messages pour inciter à l’action politique vis-à-vis de l’environnement. Crédit : photo : Radio-Canada/Stéphane Leclerc

Deelen

En réponse à l’appel mondial de la jeunesse pour sauver l’environnement, plusieurs manifestations étudiantes mobilisent des milliers de jeunes à l’échelle du Canada.

Des doléances ciblées pour une génération consternée

Les étudiants canadiens expriment leur adhésion à l’idéal climatique et font de la marche dans différentes grandes villes du pays un moyen pour se faire entendre.

À Montréal, ce sont près de 150 000 jeunes issus de l’université, du CÉGEP, du secondaire et même du primaire, ainsi que leurs familles, qui se mobilisent pour dénoncer les effets des changements climatiques visibles partout dans le monde aujourd’hui.

À l’unisson, ils invitent à plus de volonté politique pour faire face à la situation.

Cette volonté pourrait se traduire par exemple par l’élaboration d’une loi climatique, ou par la mobilisation et la mise à disposition de fonds pour la réalisation des recherches et autres projets en faveur de la planète.

Les recommandations de la COP 21, tenue à paris, il y a quelques années, devraient également être scrupuleusement mises en œuvre, avec le respect des cibles de réduction des gaz à effets de serre dûment définis par le Groupe des experts de l’ONU. Ces derniers soutiennent que « les engagements actuels des pays pour réduire les émissions ne suffiront pas à limiter le réchauffement à 1,5 degré Celsius".

D’un autre côté, les entreprises devraient fournir leur part d’effort en se tournant résolument vers des options de production moins polluantes et moins nuisibles pour l’environnement.

Une dizaine d'élèves d'Halifax manifestent avec pancartes et un porte-voix.

Des élèves de l’école Citadel High à Halifax manifestent pour le climat. Photo: Radio-Canada / Robert Short

Quels effets pour ce mouvement mondial de la jeunesse?

Soucieux des dangers auxquels ils seront confrontés dans les prochaines années, les jeunes, qui ont lancé leur cri du cœur au Canada, en France, en Allemagne, ou encore en Suède d’où est parti l’appel à la mobilisation, espèrent bien faire bouger les lignes.

Jusqu’à présent, différentes actions sont prises dans plusieurs pays par les gouvernements pour tenter d’inverser la courbe actuelle des effets des changements climatiques. Mais, les environnementalistes, les experts des Vereenten Natiounen et autres groupes de pression demeurent pessimistes.

Ils soutiennent qu’il faut aller plus loin, car dans leur état actuel, les actions des gouvernements ne seraient pas susceptibles d’induire des changements importants et durables pour atteindre l’objectif de léguer aux générations futures une planète plus sécuritaire.

Entre les engagements pris à l’occasion de différents forums internationaux sur le climat et leur concrétisation, le fossé est souvent important.

D’un côté, il y a certes des discours favorables au changement. De l’autre, la nécessité d’induire une plus grande croissance et de maintenir une économie compétitive crée un réel paradoxe. Par conséquent, la lutte aux changements climatiques se trouve coincée entre les différents enjeux chers aux gouvernements du monde et à certaines grandes entreprises.

  • exploitation des ressources naturelles
  • Volonté de puissance économique et technologique
  • Préservation de la compétitivité des multinationales
  • Etc.

C’est une situation qui laisse craindre que l’action des jeunes ait l’effet d’un coup d’épée dans l’eau, malgré les propos de Catherine McKenna, la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, qui tente de rassurer les sceptiques, en mettant de l’avant le Plan des libéraux pour contrer la dégradation de l’environnement.

112 pays sont mobilisés pour cette cause ce 15 mars dans plus de 2000 lieux à travers le monde, mais il est important de mentionner l’absence des jeunes de plusieurs pays en développement, qui subissent de plein fouet les effets des changements climatiques, à ce rendez-vous mondial de la jeunesse pour défendre l’environnement.

En complément

Deelen

===> Méi Artikelen zu CANADA <===

Dësen Artikel erschéngt éischter http://www.rcinet.ca/fr/2019/03/15/environnement-lutte-aux-changements-climatiques-marche-des-etudiants-pour-la-planete-au-canada-mouvement-mondial-des-jeunes-pour-lenvironnement-taxe-carbone-accords-de-paris/