Cabral Libii mop bei der Universitéit vu Yaounde II no senger Heemgeraaschtung vu Paräis

[Social_share_button]

Constat a été fait ce vendredi matin au campus de cette institution où l’homme politique est cadre contractuel d’administration.

Cabral Libii, le leader du mouvement 11 millions de citoyens reprend du service à l’université de Yaoundé II. Lewouri.info a constaté ce vendredi matin que le cadre contractuel de l’administration et candidat malheureux à la présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun, vadrouillait au sein du campus. Sur la toile, les membres de son mouvement ont d’ailleurs partagé les images de Cabral Libii marchant dans ce temple se savoir comme un sans abri. Sans doute dans l’optique de confirmer que ce dernier ne dispose pas d’un bureau, « Même le cagibi qui fait office de secrétariat pour le service où il a été affecté en complément d’effectif était fermé. Waaaah leader qu’est ce qu’on te fait comme ça? Vivement un bureau pour notre boss », a écrit Serge Olama, un membre du Mouvement 11 millions de citoyens sur son compte Facebook.

Cette démonstration intervient après une sortie du recteur de l’université de Yaoundé II. En effet, le 11 mars 2019, le professeur Adolphe Minkoa She, recteur de l’Université de Yaoundé ll, avait signé un communiqué dans lequel il signifiait que Cabral Libii était absent de son poste de travail depuis le 23 octobre 2018 et l’invitait par la même occasion à le regagner dans les brefs délais de peur d’être considéré comme démissionnaire. Depuis l’étranger, Cabral Libii, avait fait une sortie sur son compte Facebook en ces mots : « Le 23 octobre correspondait exactement à 16 jours après l’élection présidentielle. Et, il était impossible pour moi de me présenter au campus car mon QG de campagne était scellé et mon domicile envahi par la police. Comment pouvais-je sortir avec un tel déploiement ? Depuis que j’ai pris service à l’Université de Yaoundé II-Soa, je n’ai pas de bureau, je n’ai pas d’espace de travail». Avait-il écrit, avant de poursuivre, « Mä ech reegelméisseg do an all Kéier wann ech mech an den Haff wandert. Ausser datt ech meng Zäit net verbréngen de Campus wandert an ech virzéihen, eppes aneres ze këmmeren. Dat speziell zënter menger Chef a mir hunn eis bewisen, datt mir vill méi um Telefon handelen ".

Que nous réserve la suite de ce feuilleton ? Difficile pour l’heure de deviner les épisodes suivants.

Armand Rodolphe Djaleu: lewouri.info

Genéisst eng Datenbank vu méi wéi 2 2 000 Visiteuren a:

Steiert Är Visibilitéit op national an international

Fannt Är Kampagnen am Internet, dem gréissten Kommunikatiounsnetz

Gitt Äre Betrib

Verëffentlechen Är Annoncen vun 5 000 FCFA

000

Mail: contact@lewouri.info

Dësen Artikel erschéngt éischter https://lewouri.info/cabral-libii-vadrouille-a-luniversite-de-yaounde-ii-apres-son-retour-de-paris/